Tableau électrique vétuste

Tableau électrique vétuste

Le tableau électrique est l’élément principal de votre installation électrique, et il répond à des normes et des règles de sécurité très strictes. Le tableau électrique doit répondre aux dernières normes en matière de sécurité, notamment la norme NF C 15-100. Si le tableau électrique n’est pas en parfait état de marche, des risques potentiellement mortels existent, sans compter les possibles dégâts dans votre habitat.

 

Les risques électriques

Les risques d’atteinte aux personnes sont les suivants : électrocution (si les fils sont dénudés, mauvaise conception), électrisation (lorsqu’un corps reçoit un choc électrique et entraine spasmes et engourdissements).

Une personne en contact avec le courant va ressentir une vive décharge qui lui fera lâcher prise immédiatement. Si le niveau du courant est très élevé, cela peut tétaniser ses muscles voire la paralyser, et à l’extrême l’étouffer, c’est ce que l’on appelle l’asphyxie ventilatoire.

Il y a aussi un risque d’incendie lié aux surcharges électriques (si votre foyer ne dispose pas d’un tableau électrique et que vous utilisez plusieurs appareils en même temps, il y a des risques de surchauffe) ou à un court-circuit.

 

Mise aux normes

Toute installation électrique est soumise à une réglementation spécifique. Si votre logement a plus de 20 ans, il est fort probable que l’installation électrique n’est plus aux normes, et encore moins le tableau électrique.

La référence en la matière est la norme NF C 15-100 qui sert à la réglementation d’une installation électrique ainsi que des différents éléments électriques qui composent le tableau.

La norme stipule que votre tableau électrique doit se situer à l’intérieur de votre habitat, qu’il doit abriter tous les circuits électriques de votre maison grâce notamment à un système de fusibles, et qu’il doit comporter au moins 4 circuits distincts selon les différents postes d’utilisation (électroménager, SDB, etc.).

Un tableau électrique optimal est composé d’un disjoncteur différentiel (pour couper vos installations en cas de fuite de courant), de bornes, et tous les câbles doivent être isolés avec une gaine technique spécifique.

Si vous avez besoin de mettre votre tableau électrique aux normes, contactez MesDépanneurs.fr !

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Catégorie: 

Bonjour,

Un chauffagiste est intervenu 2 fois dans notre appartement que nous louons suite à une panne sur la chaudière il y a presque 3 mois
La première fois qu'il est intervenu, il a changé le tableau électrique (avons donné notre accord via l'agence avec laquelle nous passons mais qui n'a versé aucun montant)
La panne étant toujours présente, ils sont revenus une 2ème fois en nous disant que la panne venait surement de notre circuit electrique.
Nous avons préfèré passer par un autre chauffagiste qui trouvé la panne plus rapidement.

Aujourd'hui, ce 1er chauffagiste nous demande de récupérer le tableau électrique installé par leurs soins et qu'ils n'ont pas récupéré lors de leur 2eme intervention.
Ils nous remettraient notre ancien électrique (selon eux ils l'ont gardé)

En ont-ils le droit ?
Qui me prouve qu'ils me réinstallent mon ancien tableau éléctrique et que celui va remarcher après avoir été enlevé pendant 3 mois et stocké je ne sais ou ?

Merci pour votre réponse,

Bonjour M Systemalic, et merci de votre message!

Vous indiquez avoir eu une panne de chaudière, et que le chauffagiste intervenant vous a remplacé le tableau électrique. La deuxième fois, il vous a indiqué que la panne provenait d’un défaut de votre circuit électrique. Vous indiquez que l’agence n’a pas réglé les frais pour la première intervention, concernant le remplacement du tableau électrique. Le premier chauffagiste intervenu souhaite maintenant récupérer le tableau électrique qu’il vous a installé, en vous indiquant qu’ils réinstalleraient l’ancien.

Tout d’abord, l’agence n’ayant pas réglé l’intervention, le tableau électrique leur appartient. Ils peuvent donc demander à récupérer leur bien.

Il est étrange qu’un chauffagiste puisse effectuer un remplacement de tableau électrique. En cas de circuit électrique défectueux perturbant le fonctionnement de votre chaudière, il aurait du vous dire de contacter un électricien, habilité à installer ou réparer un tableau ou un circuit électrique.

Concernant la réinstallation de votre ancien tableau électrique, ils avaient pourtant indiqué que ce dernier était la cause de votre problème de chaudière. Un électricien doit respecter des normes électriques, et il paraît étrange qu’ils souhaitent vous installer un tableau qui serait, selon leur diagnostic, défectueux. De plus, vous n’étiez pas dans l’obligation de les laisser prendre votre tableau précédent. En cas d’expertise supplémentaire, il est bon de garder les pièces déclarées défectueuses afin de s’assurer qu’elles étaient bien abîmées ou vétustes.

En ce qui concerne les conditions de stockage de votre tableau, vous êtes en droit de vous demander si les conditions d’entrepôt ne l’ont pas altéré.

Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un service juridique plus compétent, qui saura mieux que nous vous conseiller sur les démarches à entreprendre. Si vous ne connaissez pas d’avocat, il existe des permanences juridiques gratuites dans les mairies qui pourront vous conseiller.

Le décret 2002-120 du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent stipule que le logement loué doit comporter notamment :

“6. Un réseau électrique permettant l'éclairage suffisant de toutes les pièces et des accès ainsi que le fonctionnement des appareils ménagers courants indispensables à la vie quotidienne.”

Ainsi, si votre tableau électrique ne fonctionnait plus, et que vous n’aviez plus d’accès à l’électricité, ce serait à votre agence de prendre à sa charge le remplacement du tableau.

Notre conseil est malgré cela de vous rapprocher d’un service juridique compétent, car l’installation d’un tableau électrique par des chauffagistes pourrait faire craindre que les normes électriques ne soient pas respectés, ou que votre tableau électrique ne soit plus dans l’état dans lequel il a été pris il y a de cela trois mois.

Cordialement

Le blog de l’électricien

bonjour, je suis locatare depuis trois ans, et je ne sais pas vers qui me tourné, auillant de grosse facture de courant jai du faire placer un compteur a budget, quand le messieur es venu, il ma informé que le compteur datais de 1960, et que il n,'avais ps de compteur de nuit desu, dou mes facture, puis a remarqué que il avais des prise ralonge platrer dans le mur, et de l humilité au alentour, il a remarqué a niveau d une prise de la salle de bain,que du noir n etais insalé sous l interupteur,au niveau du cable ki le ralimente, et que il n, avais que 20 ampere dans la maison, quesque je doit faire svp, mon proprietaire, ma dit, que pour le compteur nul besoin de le changer car un compteur de nuit ne servais a rien, et que mes facture serai les meme, merci bien a vous.

Bonjour M Chuler, et merci de votre message!

Vous indiquez avoir reçu des factures électriques importantes. L’électricien intervenu a indiqué que le compteur électrique était très ancien, ainsi qu’il y avait des traces d’humidité près de câbles ou de fils électriques.

Le propriétaire a l’obligation de vous louer un logement décent, ce qui ne semble pas être le cas du fait de la date d’installation de votre compteur électrique. Le décret n°2002-120 du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent indique à l’article 2 que :

“4. Les réseaux et branchements d'électricité et de gaz et les équipements de chauffage et de production d'eau chaude sont conformes aux normes de sécurité définies par les lois et règlements et sont en bon état d'usage et de fonctionnement ;”

Hors si le compteur date bien des années 60, il ne peut pas correspondre aux normes actuelles, et votre tableau électrique ne doit pas l’être non plus.

Il y a donc des travaux à effectuer dans le domicile. La loi 89 462 définissant les rapports locatifs indique à l’article 7 que le locataire doit :

“d) De prendre à sa charge l'entretien courant du logement, des équipements mentionnés au contrat et les menues réparations ainsi que l'ensemble des réparations locatives définies par décret en Conseil d'Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon, vice de construction, cas fortuit ou force majeure.”

Ainsi, si votre compteur ou votre tableau électrique est vétuste, c’est bien au propriétaire de prendre à sa charge les travaux nécessaires à la rénovation électrique de l’appartement.

Il est important de faire intervenir un électricien professionnel pour vos travaux électriques, afin d'éviter tout court circuit, voire des incendies électriques susceptibles de se produire si les câbles électriques sont vétustes.

Cordialement,

Le blog de l’électricien

Bonjour,

Je suis dirigeant d'entreprise et nous occupons des locaux en location. Le tableau électrique est vétuste (disjoncteur à cartouches et pas de différentiel 30mA). Le changement du tableau et sa remise aux normes incombe-t-il au locataire ?
Merci

Bonjour Jean Michel, et merci de votre message!

Vous indiquez que le tableau électrique dans le local commercial que vous louez n’est pas aux normes.

La loi 89 462 définissant les rapports locatifs indique que le locataire doit:

“) De prendre à sa charge l'entretien courant du logement, des équipements mentionnés au contrat et les menues réparations ainsi que l'ensemble des réparations locatives définies par décret en Conseil d'Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon, vice de construction, cas fortuit ou force majeure.”

Ainsi, en cas de vétusté du tableau électrique, c’est au propriétaire de prendre en charge le remplacement de l’appareil.

Cordialement,

Le blog de l’électricien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Les rédacteurs de MesDépanneurs.fr s'emploient tous les jours à vous délivrer des avis et de petits conseils pratiques afin de vous assister du mieux possible, dans vos soucis quotidiens. Cependant, chaque situation étant particulière, les réponses apportées par notre équipe ne sauraient remplacer l'avis ou la consultation de professionnels spécialisés tels que des avocats ou des artisans. Dès lors, MesDépanneurs.fr ne saurait voir engager sa responsabilité pour l'assistance que nous délivrons bénévolement aux internautes.
UN Électricien
EN URGENCE ?
VITE : COMMANDER