Rénovation de parquet ancien : les étapes à suivre

Rénovation de parquet ancien : les étapes à suivre

Rien de tel qu’un parquet ancien pour donner du cachet à votre logement. Toutefois, le bois s'abîme, se raye ou se couvre de taches disgracieuses avec le temps. Rassurez-vous, il est toujours possible de lui donner une seconde jeunesse ! Nous allons vous indiquer les étapes à suivre afin de parfaire la rénovation de votre parquet.

Définir la nature de son parquet

En premier lieu, il est primordial de définir le type de sol que vous possédez. En effet, la rénovation d’un sol stratifié est impossible. Ce revêtement de sol imite uniquement les fibres du bois naturel. Il est constitué d’un parement en résine et papier ainsi que d’une âme en particule de bois.  Sa couche d’usure est simplement une résine posée sur une feuille de décore imitant le bois. Par conséquent, il suffit simplement de le nettoyer. Au contraire, les parquets anciens en bois massif et les parquets contrecollés possèdent une couche d’usure suffisante pour être poncés.

Préparer son support

Vous devez tout d’abord vider intégralement la pièce de ses meubles et de ses objets. Ensuite, plusieurs opérations doivent être effectuées préalablement au ponçage :

  • Enfoncer ou retirer les clous dépassant du sol

  • Reboucher les trous avec de la pâte à bois

  • Combler les écartements entre les lames avec des flipots

  • Remplacer les lames trop endommagées

  • Ne pas oublier de porter un masque et d’ouvrir ses fenêtres

Poncer le parquet

Afin d’obtenir une surface parfaitement lisse et d’éliminer toutes les salissures, il est nécessaire de poncer votre parquet ancien. Il existe plusieurs techniques de ponçage en fonction notamment du type de parquet (à chevron, à l’anglaise ou en mosaïque).

Par ailleurs, trois abrasifs, du grain le plus gros au grain le plus fin, sont utilisés successivement lors du ponçage. Ainsi, le premier passage permet la mise à nu du parquet tandis que les deux autres passages sont effectués pour obtenir une belle finition.

Enfin, dépoussiérez minutieusement la pièce à l’aide d’un aspirateur puis d’un chiffon humide.

Le poncage du parquet est indispensable pour les revêtements anciens

Quelle finition choisir ?

Le vitrificateur

L’application d’un vitrificateur offre une grande résistance et permet un entretien relativement simple. Cependant, l’application d’un vitrificateur peut modifier l’aspect du bois et n’offre pas le rendu le plus esthétique.

La cire

Particulièrement adapté aux parquets massifs, le cirage permet à un parquet ancien de retrouver son lustre d’antan. Toutefois, la cire est moins résistante que le vitrificateur.

L’huile

L’huile est une finition naturelle qui conserve l’aspect traditionnel du bois. De plus, cette finition est résistante et facile à entretenir.

Voilà ! Vous connaissez maintenant la marche à suivre pour effectuer une rénovation en bon et due forme.

Si vous avez une question ou une remarque n'hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Catégorie: 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Les rédacteurs de MesDépanneurs.fr s'emploient tous les jours à vous délivrer des avis et de petits conseils pratiques afin de vous assister du mieux possible, dans vos soucis quotidiens. Cependant, chaque situation étant particulière, les réponses apportées par notre équipe ne sauraient remplacer l'avis ou la consultation de professionnels spécialisés tels que des avocats ou des artisans. Dès lors, MesDépanneurs.fr ne saurait voir engager sa responsabilité pour l'assistance que nous délivrons bénévolement aux internautes.
UN Artisan
EN URGENCE ?
VITE : COMMANDER