Comment faire un bon compost ?

Comment faire un bon compost ?

En cette semaine européenne du développement durable, c’est l’occasion pour les jardiniers en herbe de faire d’une pierre deux coups en recyclant leurs ordures ménagères pour en faire le meilleur ami des plantes : le compost. Voici donc quelques bons ingrédients pour faire son propre compost tout en réduisant ses déchets.

 

Vous avez décidé de laisser tomber les engrais chimiques et avez fait installer un composteur dans votre jardin ou sur votre terrasse. À vous les joies d’un compost naturel et nourrissant pour que s’épanouissent vos plantes ! Attention cependant à ce que l’élan de l’enthousiasme ne vous fasse pas jeter dans votre composteur des éléments qui pourraient nuire à votre démarche et ruiner vos efforts.

Pour vous, nous avons répertorié une petite liste des ingrédients nécessaire à la fabrication d’un bon compost

 

Ce que votre composteur peut accueillir

Tout n’est pas bon à mettre dans votre composteur et vos déchets ménagers vous réservent quelques pièges à éviter. De façon générale, tournez-vous dans un premier temps vers tous les déchets organiques, ce sont eux qui feront le bonheur de votre compost.

 

Ainsi les épluchures de légumes et de fruits (attention aux agrumes, ils se décomposent très lentement et ralentissent le processus) sont souvent la base des ajouts quotidiens au composteur. Vous pouvez également y mettre votre thé en vrac, le marc de café et son filtre, les restes de pains et de fromages. Vous pouvez mettre les coquilles d’oeufs, de noix ou de noisettes dans votre composteur, cependant pensez bien à les concasser avant sinon vous risquez de les retrouver entiers pendant un long moment au milieu de votre compost en décomposition.

 

Pour les amateurs de plantes possédant déjà quelques végétaux en pot ou en terre, il est possible d’ajouter à votre préparation les fleurs fanées ou coupées lors des séances de jardinage. De même pour les feuilles mortes, les plantes qui n’auraient pas survécues et les plantes aquatiques comme les algues. Ainsi une bonne partie de vos déchets verts pourra aider vos nouvelles cultures à continuer leur croissance.

Dans le même ordre d’idée, vous pouvez ajouter à votre composteur les restes de tonte, les tailles de haies après les avoir réduites en petits tronçons, de la paille et bien sûr les mauvaises herbes que vous récoltez. Attention cependant à ce que ces mauvaises herbes ne soient pas porteuses de graines, sinon elles contamineront votre compost naturel.

 

Enfin, vous pouvez également faire du compost avec de la cendre de bois, de la sciure ou des débris à condition qu’il s’agisse de bois non traités. Le journal et l’essuie-tout peuvent occasionnellement et à petite dose être ajoutés au mélange.

 

Prenez garde en revanche à ne jamais mettre dans votre composteur de plantes malades ou traitées chimiquement, vous risqueriez de contaminer tout le tas de compost ainsi que les végétaux que vous traiterez avec. De même, n’utilisez jamais de tailles de thuyas ou de conifères ! Le premier parce qu’il produit du terpène, qui est très toxique pour les autres plantes, le second car il accumule beaucoup de manganèse dans son écorce, au point d’en devenir néfaste pour les racines des autres végétaux.

 

Ce qui ne fait pas du bon compost

Voyons à présent ce qui ne doit jamais être incorporé à votre compost fait maison.

Évidemment, aucuns plastiques, aucuns métaux, aucune matière synthétique ne doit être jetée dans le composteur. Ne mettez pas non plus de verre, de balayures de maison ou de sacs d’aspirateur, de sauces, graisses et huiles. Vos mégots sont à bannir du compost, tout comme les couches même celles dites jetables.

 

Pierres, gravats et sable ne sont pas non plus les bienvenus car ils risquent d’étouffer le compost. N’incorporez pas de litière pour animaux car il y a un risque de propagation de germes et maladies.

Pour finir, les os et les coquilles de mollusques se désagrègent très (trop !) lentement, ce qui va ralentir la formation homogène de votre compost et les restes de viande ou poisson, bien que rapides à se décomposer, risque surtout d’attirer des animaux et de générer de très mauvaises odeurs.

 

Alors à vos marques, prêt ? Compostez !

 

Si vous avez une question ou une remarque, surtout laissez-nous un commentaire !

Tags: 
Catégorie: 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Les rédacteurs de MesDépanneurs.fr s'emploient tous les jours à vous délivrer des avis et de petits conseils pratiques afin de vous assister du mieux possible, dans vos soucis quotidiens. Cependant, chaque situation étant particulière, les réponses apportées par notre équipe ne sauraient remplacer l'avis ou la consultation de professionnels spécialisés tels que des avocats ou des artisans. Dès lors, MesDépanneurs.fr ne saurait voir engager sa responsabilité pour l'assistance que nous délivrons bénévolement aux internautes.
UN Artisan
EN URGENCE ?
VITE : COMMANDER