Arroser en été : entre réglementation et bien-être de vos plantes

Arroser en été : entre réglementation et bien-être de vos plantes

Les beaux jours sont (enfin !) là, et vous êtes ravis de pouvoir à nouveau plonger les mains dans la terre pour rendre à votre coin de verdure toute sa beauté. Cependant, la saison des citronnades fraîches rime aussi souvent avec canicule et sécheresse. Alors comment aider vos plantes à tenir le choc malgré les restrictions d’eau ?

 

Comme chaque année, la canicule a décidé de s’inviter dans votre jardin, ou sur votre terrasse. Plusieurs jours consécutifs sans précipitations peuvent réellement mettre à mal vos espaces verts. Sachez que lorsque l’été arrive, un bulletin de situation hydrologique est publié tous les mois pour chaque région par les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dréal). Au niveau national, il existe également un service public d’information sur l’eau qui dépend du Ministère de l’Écologie, le site eaufrance.fr, mais également celui de Propluvia, qui permet de consulter les arrêtés en matière de restriction d’eau.

 

Différents niveaux d’alerte sécheresse

Afin de pouvoir vous aiguiller et vous permettre une meilleur compréhension des restrictions d’eau et d’arrosage durant les périodes de canicule, 4 niveaux d’alerte ont été mis en place :

  • Le seuil de vigilance (vigilance verte) : il correspond à l’activation de la veille saisonnière, avec la mise en oeuvre d’un dispositif d’information préventive. Aucune restriction d'arrosage n’entre en vigueur à ce stade.

  • Le seuil d’alerte (vigilance jaune), ou limitation des prélèvements en cours d’eau : les prélèvements en cours d’eau sont interdits dans un créneau horaire précis, avec une limitation possible dans le temps suivant la disponibilité des réseaux d’eau potable.

  • Le seuil de crise (vigilance orange), ou réduction des prélèvements en cours d’eau et nappes phréatiques : l’arrosage des jardins potagers, des massifs fleuris, des bacs et jardinières reste autorisé dans un créneau horaire précis.

  • Le seuil de crise renforcée (vigilance rouge), ou limitation aux usages prioritaires de l'eau : la priorité est donnée à la santé, à la salubrité publique, à la sécurité civile, à l’alimentation en eau potable, et à la préservation des milieux naturels. Seul l'arrosage des jardins potagers reste parfois autorisé dans un créneau horaire précis.

 

Afin de limiter les abus d’arrosage, des professionnels de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema) ou des directions départementales des territoires (DDT) sont en charge de faire respecter les restrictions. Conformément à l'article R. 216-9 du Code de l'environnement, toute infraction en période de canicule est punie par une contravention de 5e classe : une amende de 1 500 euros maximum, jusqu’à 3 000 euros en cas de récidive.

 

Préserver ses espaces verts de la sécheresse

Afin de pouvoir protéger vos plantes et votre jardin durant les périodes prolongées de fortes chaleurs, plusieurs choses peuvent être facilement mises en place.

 

Pour vos plantes cultivées en pots sur la terrasse ou le balcon, très sensibles à la canicule et à la sécheresse dû à leur espace de pousse restreint, il est important de penser à arroser de façon fréquente, voire journalière. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à installer une voile d’ombrage afin de tamiser le soleil direct durant la journée.

 

Au jardin, un système de paillage au pied des haies ou des massifs peut-être salvateur afin de conserver la fraîcheur de la terre. N’hésitez pas à brumiser les plantes les plus demandeuses en humidité, et à nettoyer les plus atteintes par la sécheresse en enlevant les fleurs fanées et les branches desséchées. Vous pouvez également opter pour des canisses : petites clôtures légères faites le plus souvent de roseaux ou de bambou, et servant de pare-soleil. Une fois fixées, elles protégeront efficacement vos plantes du soleil et du vent pour lutter contre le dessèchement prématuré.

 

Pour votre potager, l’installation d’un paillis est bien sûr fortement recommandé, pour ne pas dire indispensable ! Cartons, gravier, herbe tondue, paille… De nombreuses alternatives sont possibles pour protéger vos cultures de la sécheresse. La mise en place de pots en terre cuite (sans trous) remplis d’eau à proximité de vos plans permettra également une infiltration de l’eau par capillarité dans le sol. Prenez l’habitude d’arroser en fin de journée pour garantir une moindre évaporation de l’eau durant la nuit, et profiter de sa fraîcheur.

Vous êtes maintenant parés, vos plantes et vous-même, pour une nouvelle saison estivale sans difficultés, ou presque !

 

Si vous avez une question ou une remarque, n'hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Tags: 
Catégorie: 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Les rédacteurs de MesDépanneurs.fr s'emploient tous les jours à vous délivrer des avis et de petits conseils pratiques afin de vous assister du mieux possible, dans vos soucis quotidiens. Cependant, chaque situation étant particulière, les réponses apportées par notre équipe ne sauraient remplacer l'avis ou la consultation de professionnels spécialisés tels que des avocats ou des artisans. Dès lors, MesDépanneurs.fr ne saurait voir engager sa responsabilité pour l'assistance que nous délivrons bénévolement aux internautes.
UN Artisan
EN URGENCE ?
VITE : COMMANDER