Plombier, un métier à haut risque !

Plombier, un métier à haut risque !

Chaque artisan possède de nombreuses anecdotes, plus ou moins drôles, à raconter. Stéphane a eu la gentillesse de nous dévoiler l’histoire la plus marquante de sa longue carrière

 Cette histoire est inspirée de faits réels. Nous avons pris la liberté de romancer la mésaventure que Stéphane nous a raconté lors de son interview.

Une soirée qui avait pourtant si bien commencé...

Nous sommes le 14 février février 1995, soir de Saint-Valentin. Stéphane, jeune plombier,  a invité sa compagne au restaurant comme tout bon gentleman qui se respecte. Il est 22 heures lorsque Stéphane reçoit un appel d’urgence pour une fuite d’eau. Le dessert vient tout juste d’être servi, mais Stéphane doit malheureusement laisser sa dulcinée poursuivre son repas aux chandelles toute seule. Le devoir l’appelle !

Après avoir enfilé son manteau et son bonnet, il monte dans son véhicule en direction d’un quartier pavillonnaire d’Aulnay-sous-Bois. Il arrive sur les lieux de l’intervention quelques minutes plus tard. Il est accueilli par un couple de personnes âgées semblant dans le plus grand désarroi. 

Stéphane ne sait pas encore que sa soirée s'annonce plus longue que prévue…

Une fuite d’eau ? Une intervention anodine pour un plombier...

Notre plombier découvre l’ampleur des dégâts dans la cuisine du pavillon qui s’avère être en piteux état. Une fuite s’est déclarée sous l’évier. Il est donc urgent de passer à l’action afin d’éviter un dégât des eaux bien plus grave. A la vue de l’importance de l’intervention, Stéphane propose un devis de 1 000 francs (nous sommes bien dans les années 90) au propriétaire du pavillon.

Ce dernier estime pourtant que ce devis est bien trop élevé. Il signifie à notre artisan qu’il est hors de question qu’il s’acquitte de cette somme. Stéphane répond calmement à ce monsieur qu’il est totalement  libre de faire appel à un autre prestataire, et commence à ranger sa boîte à outils.

Au moment de quitter les lieux, le propriétaire interpelle Stéphane pour lui indiquer que son patron est en ligne sur le téléphone du salon (les téléphones portables sont une denrée rare à cette époque). Cette situation étant courante en cas de litige, Stéphane ne se doute pas encore des péripéties qui l’attendent….

Qui vire au cauchemar...

Lorsque Stéphane récupère le combiné, il ne trouve personne de l’autre côté du fil. En se retournant, il n’a même pas le temps de s’interroger sur l'étrangeté de la situation qu’il se retrouve nez à nez avec l’arme de poing du propriétaire !

Ce dernier se veut menaçant, et indique à notre plombier qu’il doit se taire et effectuer les travaux au plus vite.

En voyant la femme de l’homme au pistolet fermer l’ensemble des volets du pavillon, Stéphane se demande où il a bien pu mettre les pieds. Le voilà séquestré sans que personne ne puisse lui venir en aide. N’ayant plus accès à sa voiture, il doit effectuer cette intervention privé de l’ensemble de ses outils.

Heureusement, de manière surprenante, Stéphane garde un remarquable sang froid, et réussi à réparer la fuite tant bien que mal.

Tout est bien qui finit bien

Au moment de quitter les lieux, contre toute attente, le tortionnaire souhaite savoir combien il doit à Stéphane. Encore abasourdi par le déroulement des événements, ce dernier indique que la maison lui fait cadeau de l’intervention. Mais le propriétaire du pavillon n’en démord pas, et insiste pour effectuer le règlement. Il revient alors avec une enveloppe contenant 1 000 francs, soit la somme demandée par Stéphane à l’origine ! Un twist final totalement ubuesque. Tout ça pour ça !

Aujourd’hui, Stéphane garde un souvenir presque amusé de cet événement. Toutefois, la frayeur était bien réelle en ce soir de février 1995. Qui a dit que le métier de plombier était un long fleuve tranquille ?

Tags: 
Catégorie: 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Les rédacteurs de MesDépanneurs.fr s'emploient tous les jours à vous délivrer des avis et de petits conseils pratiques afin de vous assister du mieux possible, dans vos soucis quotidiens. Cependant, chaque situation étant particulière, les réponses apportées par notre équipe ne sauraient remplacer l'avis ou la consultation de professionnels spécialisés tels que des avocats ou des artisans. Dès lors, MesDépanneurs.fr ne saurait voir engager sa responsabilité pour l'assistance que nous délivrons bénévolement aux internautes.
UN Artisan
EN URGENCE ?
VITE : COMMANDER