Régler la pression de votre chaudière : comment et pourquoi ?

Régler la pression de votre chaudière : comment et pourquoi ?

Quelle est le niveau de pression optimal de ma chaudière ?

Il est conseillé de garder la pression de votre chaudière entre 1 et 1,5 bars. Cette valeur dépend aussi du nombre d’étages de votre logement. Au point le plus haut de votre habitation, la pression du circuit de chauffage doit valoir entre 0,2 et 0,5 bars. Pour atteindre cette pression, il faudra prendre en compte la distance entre votre chaudière et les radiateurs situés le plus haut. Pour 10m de distance, vous perdrez 1 bar de pression. C’est pourquoi si vos radiateurs sont à 10m de votre chaudière, la pression de celle-ci devra être comprise entre 1,2 et 1,5 bars afin que la pression à l’arrivée vale entre 0,2 et 0,5 bars.

Comment régler la pression ?

Un manomètre est généralement  installé sur tous les modèles de chaudière. Il vous permet de mesurer la pression de votre appareil et de prendre les mesures qui conviennent selon le résultat. 

Réparer votre chaudière  

L’élément le plus important dans la gestion de la pression de votre appareil est le vase d’expansion. Il s’agit d’un ballon qui qui se rétracte ou se dilate selon les changement de volume de l’eau. Lorsque l’eau dans votre circuit de chauffage chauffe, elle se dilate, tandis que lorsqu’elle refroidit, elle prendra moins d’espace. Le vase d’expansion est donc indispensable dans toutes les chaudières.

Un problème de pression peut également être repéré sans mesurer celle-ci. Une pression trop élevée par exemple fera siffler votre chaudière, elle pourra aussi provoquer des fuites au niveau des radiateurs en tentant de réduire la pression.

Si la pression de votre chaudière est trop basse

En cas de pression trop basse sur votre chaudière, il faudra la réalimenter en eau. Cependant, cela peut ne pas suffire.

Une baisse continue de la pression de votre chaudière peut être synonyme de fuite sur le circuit de chauffage ou au niveau d’un radiateur. Cela peut s’avérer dangereux. En effet, une fuite d’eau  sur un appareil électrique a évidemment des chances de provoquer un court-circuit. En cas de baisse constante, commencez donc par chercher une fuite d’eau sur votre chaudière ou votre circuit de chauffage. 

Vérifiez également l’état du vase d’expansion. S’il est abîmé il faudra le réparer ou le remplacer. Le problème peut également venir de la pompe qui ne pourrait plus faire circuler de l’eau.

Si la pression de la chaudière est trop élevée

Dans ce cas aussi, si la pression n’est pas constante mais qu’elle augmente en continu, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau n’est pas ouvert. Vous pouvez également purger vos radiateurs pour faire diminuer la pression. Si cela ne suffit pas, nous vous conseillons d’éteindre votre chaudière et de contacter l’un de nos chauffagistes professionnels. En effet, une augmentation de la pression de votre circuit de chauffage pourrait s’avérer dangereuse si le problème n’est pas traité correctement.

Pourquoi régler la pression ?

Conséquences d’une pression trop basse

Une pression trop basse empêchera tout simplement l’eau de circuler correctement dans votre circuit de chauffage.

Conséquences d’une pression trop élevée

Une pression trop élevée peut abîmer certains éléments de votre appareil. La chaudière pourrait finir par complètement arrêter de fonctionner.

Tags: 
Catégorie: 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Les rédacteurs de MesDépanneurs.fr s'emploient tous les jours à vous délivrer des avis et de petits conseils pratiques afin de vous assister du mieux possible, dans vos soucis quotidiens. Cependant, chaque situation étant particulière, les réponses apportées par notre équipe ne sauraient remplacer l'avis ou la consultation de professionnels spécialisés tels que des avocats ou des artisans. Dès lors, MesDépanneurs.fr ne saurait voir engager sa responsabilité pour l'assistance que nous délivrons bénévolement aux internautes.
UN Chauffagiste
EN URGENCE ?
VITE : COMMANDER