Les réglementations pour installer sa chaudière

Les réglementations pour installer sa chaudière

Que vous souhaitiez installer une nouvelle chaudière dans un logement qui en est dépourvu ou remplacer une vieille chaudière défectueuse, vous trouverez sans doute une utilité à ces quelques informations sur les nouvelles réglementations en la matière.

En 2015 entre en vigueur la directive européenne Ecodesign visant à réduire les émissions de gaz et accroître l’efficacité énergétique. Elle cible tout particulièrement les équipements de chauffage et de production d’eau chaude dans les logements. Alors pour éviter les mauvaises surprises lorsque viendra l’heure de faire poser une nouvelle chaudière, mieux vaut garder quelques informations en tête.

 

Des chaudières moins polluantes
 

Depuis 2015, la réglementation évolue petit à petit concernant l’installation de certains types de chaudières.

Elle va ainsi interdite peu à peu la commercialisation des chaudières basse température ayant un rendement inférieur à 86%. Les modèles de chaudière dites “bas NOx”, c’est à dire qui émette moins d’oxydes d’azote qui est un gaz nocif pour l’environnement, sont à l’honneur. Les chaudières à évacuation ventouse sont peu à peu retirée du marché.
 

Suivant son cours, la réglementation a ensuite évolué en 2019 pour imposer que toutes les nouvelles chaudières installées à compter de janvier de cette même année ne dépassent pas 56 mg/kWh. Cette évolution signe définitivement la fin des chaudières basse température qui ne parviennent pas à descendre sous ce seuil.

 

Que faut-il pour installer une chaudière alors ?

Cela dépend du type de chaudière que vous voulez faire poser et de son évacuation.

 

Chaudière à ventouse
Les évacuations ventouse sont interdites depuis 2015 pour les chaudières à basse consommation. En revanche elles peuvent toujours être posées pour les chaudières à condensation.
 

Chaudière à cheminée
Pour une chaudière “bas NOx” qui respecterait les règles imposées par la directive Ecodesign, il est désormais nécessaire d’avoir une conduite d’évacuation des fumées faisant au moins 10 mètres s’il s’agit d’une conduite individuelle. Seules les conduites collectives peuvent être plus courte.

Dans le cas où une vous auriez une conduite individuelle de moins de 10m (ce qui est plutôt courant, reconnaissons-le), il va sans doute falloir opter pour une chaudière à condensation.

 

Enfin, concernant les chaudières à condensation que la directive Ecodesign souhaite mettre à l’honneur, il est important de savoir que tous les chauffagistes ne peuvent pas l’installer !

Votre artisan devra être qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement) mais aussi QualiBat. Ces deux qualifications sont nécessaires pour que la pose de la chaudière à condensation soit valide et conforme aux normes.

 

La pose d’une nouvelle chaudière peut sembler compliquée à cause de toutes ces nouvelles normes, cependant elles garantissent une façon de se chauffer plus responsable. Tout le monde gagnera à ce que l’air que nous respirons soit plus pure, n’est-ce pas ?

Tags: 
Catégorie: 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Les rédacteurs de MesDépanneurs.fr s'emploient tous les jours à vous délivrer des avis et de petits conseils pratiques afin de vous assister du mieux possible, dans vos soucis quotidiens. Cependant, chaque situation étant particulière, les réponses apportées par notre équipe ne sauraient remplacer l'avis ou la consultation de professionnels spécialisés tels que des avocats ou des artisans. Dès lors, MesDépanneurs.fr ne saurait voir engager sa responsabilité pour l'assistance que nous délivrons bénévolement aux internautes.
UN Chauffagiste
EN URGENCE ?
VITE : COMMANDER